J’ai envie de vous parler petits trous.

J’ai actuellement 11 piercings en comptant mes deux trous à chaque lobes.
Je vais vous dire dans l’ordre dans lesquels je le ai fais ainsi que la douleur, et qui est mon perceur adoré.

– Labret décalé droit fait en 2008 par une amie qui perçait
– Tragus droit fait en 2009 (retiré au bout de 2 mois car complètement raté) //
– Langue en 2009 par Cold Flesh Piercing à Lille
– Nombril inversé en 2009 toujours par cette amie qui perçait
– Narine gauche en 2015 par Cold Flesh Piercing à Périgueux
– Tragus gauche en 2015 par Cold Flesh Piercing à Périgueux
– Septum en 2016 par Freaky Family à Lille
– Antihelix en 2016 par Freaky Family à Lille

Je n’ai pas mis les lobes car je ne me souviens plus des années.
Je les considères comme des piercings, ce sont des trous comme les autres nécessitant des soins et une bonne hygiène de vie.
Il faut d’ailleurs les considérer comme tel, car beaucoup de personnes ont une aversion envers les piercings autres que les lobes alors qu’à mon sens c’est exactement la même chose. Pareil lorsque j’entends : « mais c’est de la mutilation ! » ben oui, mais et tes lobes et ceux de tes enfants ?! Toi aussi alors tu es branché mutilation ?!. Ou encore « mais c’est risque d’infection ! » Oui, autant que les lobes hein.
On banalise les piercings aux lobes, résultat la majorité des personnes ne les considèrent pas comme des piercings, et les soins sont en général mal fait (le perçage aussi d’ailleurs). Résultat : infections, mauvaise cicatrisation, petits kystes récurrents… Miam.

IMG_1017
Antihelix :
Douleur : Il m’a fait moins mal que le tragus. Ca pique, ça fait mal mais c’est très supportable.
Par contre je suis plus gênée pour dormir avec celui là que le tragus. Il appuie directement sur l’oreiller et ça fait mal. Je l’ai depuis 2 semaines et c’est encore douloureux certaines nuits.

La perceuse m’a posé un barbel courbé pour la cicatrisation. Percé en 1.2.

Cicatrisation : La cicatrisation de ce piercing met entre 6 et 9 mois.
Changement de bijou possible sous 3 mois.

Soins : Les soins se font avec un antiseptique sans alcool de type Diaseptyl durant une semaine.

IMG_1018
Tragus :
Douleur : Vive au perçage mais se fait rapidement oublier. J’ai pu dormir de ce côté le soir même sans douleur en faisant attention.

Le bijou de pose était un fer à cheval. Percé en 1.2.

Cicatrisation : La cicatrisation a été rapide pour ma part, a 3 mois j’ai changé le bijou sans douleur. A M+6 il est cicatrisé.

Soins : Les soins sont les mêmes que pour l’antihelix.

IMG_1020
Nombril inversé :
Douleur : Douleur largement supportable, comme une grosse piqure.
Gênant les premiers temps, on s’accroche partout : pantalons, ceinture de voiture, tee shirt…

Cicatrisation : La cicatrisation a été un cauchemar pour ma part, 12 mois ! Surtout, ne changez pas votre bijou en dessous de 9 mois. J’ai fait cette erreur et je me suis retrouvée avec un petit kyste car j’ai éraflé le canal, c’est douloureux et ça a retardé la cicatrisation. J’ai percé ce kyste longtemps après et il a enfin cicatrisé. ATTENDEZ avant de vouloir le changer, c’est important. Bien qu’en externe il puisse paraître cicatrisé, il ne l’est pas, surtout au nombril où le canal est long, il faut forcément plus de temps pour cicatriser.
Aujourd’hui il se porte comme un charme, mais j’ai eu de la chance de ne déclencher aucune infection.

Soins : J’avais effectué les soins avec de la bétadine mais je conseille le Diaseptyl.

IMG_1027
Labret décalé :
Douleur : Aucune au perçage.
Léger gonflement les premiers jours mais aucune douleur. C’est celui qui a été le plus sympa durant la cica.

Cicatrisation : Rapide, changement de bijou au bout d’1 mois. Percé en 1.2 et je porte une barre est en 7mm.

Soins : Les soins externes sont à réaliser avec un antiseptique sans alcool et en interne il faut effectuer des bains de bouche.

Langue :
Douleur : J’ai eu très mal personnellement. C’est un piercing réputé pour être indolore au perçage j’étais donc très zen, à la douleur je me suis complètement crispée car j’ai été très surprise. J’ai eu mal car ma langue est petite avec une grosse veine, le perceur à donc pris son temps pour percer, du coup, ça fait mal.

Les jours qui ont suivi ont été galère, manger est fastidieux et douloureux. Je me suis nourrie de YOP durant 4 jours. Evitez les aliments solides, le lendemain j’ai fait l’erreur de manger un hamburger, résultat une langue encore plus gonflée qu’elle l’était déjà, ouille.

Cicatrisation : Rapide, changement de bijou au bout de 15 jours chez mon perceur. J’ai été percée en 1.6 avec une barre de 14mm car j’ai une petite langue. Aujourd’hui je porte une barre de 11mm.

IMG_1037

IMG_1057
Narine :
Douleur : Vive au perçage mais qui passe rapidement.
Une gêne survient lorsqu’on gonfle les narines comme si on s’était pris une pêche, rien de bien méchant. Aucun soucis au mouchage dès les jours qui suivent, il suffit juste d’appuyer sur le bas de la narine.

Cicatrisation : Environ 6 mois. Percée en 0.8.

Soins : Soins externes avec du Diaseptyl et en interne du sérum physiologique pendant une semaine.

Septum :
Douleur : On sent l’aiguille passer mais j’ai eu moins mal que pour la narine.
Les jours qui ont suivi j’ai eu assez mal, l’impression d’avoir le nez en feu, très sensible, rire me faisait mal au nez ça tiraillait de partout.

Cicatrisation : 3 mois. Percé en 1.2

Soins : Les soins à effectuer sont assez contradictoires. J’ai donc contacté mon perceur préféré sur la marche à suivre. J’ai donc réalisé une semaine de soins avec du Diaseptyl et je rinçais avec du sérum physiologique.

J’ai beaucoup hésité à le faire pour plusieurs raison : j’avais peur qu’il ne m’aille pas, que ce soit trop voyant, que ça fasse « trop » avec mes deux autres piercings faciaux et j’avais aussi peur du regard des autres.
J’ai sauté le pas en me faisant violence, si il me plaît c’est le principal, les autres on s’en fout royal. S’il ne me va pas, je retire et basta. Ce qui m’a plu c’est de pouvoir le flipper dans le nez pour ne plus qu’on le voit, et que les cicatrices soient invisibles lorsqu’on le retire.

Concernant les perceurs chez lesquels je suis allée, j’ai mon coup de coeur.
Cold Flesh Piercing. Mon piercing à la langue a été mon premier chez lui.

A l’époque j’avais fait le tour des perceurs de Lille car soit on me disait « non on ne voit perce pas, votre langue est trop petite », soit « pas de problèèèème on peut le faire de suite ». Quand on entend tout et son contraire personnellement j’y vais à tâtons.

Je suis donc tombée sur Bob. Lui, a regardé ma langue sous tous les angles avant d’émettre un jugement, puis m’a demandé de patienter une semaine et si je voulais toujours le faire il me le ferait en me mettant en garde que je risquais d’avoir deux soucis : soit je zozoterais continuellement, soit le piercing claquerait sur mes dents et je devrais alors le retirer afin d’éviter d’abimer l’émail de mes dents. Il m’avait posé une barre de 14 mm car ma langue est minuscule.

En fin de compte je n’ai aucun soucis sauf celui de ne pas pouvoir mettre ce que je veux car les billes standard me font zozoter de ouf !

Il est parti fin 2009 exercer à Angoulême en Charente, puis Périgueux en Dordogne.
En 2015 j’ai eu envie de me refaire percer le tragus et la narine au passage. Mais étant donné une mauvaise expérience avec mon tragus, je ne voulais pas aller chez n’importe qui. J’ai convaincu mon chéri de faire un détour en Dordogne afin de me refaire percer par… Bob.

Tout s’est bien passé, il est rassurant, sympathique, professionnel. 6 ans après j’ai été aussi enchantée que la première fois. Je vous conseille VRAIMENT ce perceur. Si vous êtes dans les environs de Périgueux allez y, il est au top. J’ai attendu 3 mois et fait un détour de 300 kms pour me faire percer par lui, pour vous dire !

Je vous joins ci-dessous la fiche explicative que Bob m’a fournie lorsque je me suis faite percée la narine et le tragus, cette fiche peut toujours servir tellement est bien détaillée pour tous les piercings.
Il n’y a pas plus détaillé !
Je sais quelle matière il m’a posé, quelle forme, quelle « épaisseur d’aiguille » et quel diamètre. Quand il a été réalisé, quand arrêter les soins et quand changer mes bijoux.
Il m’a même donné le conseil de passer à un diamètre de 6mm en fer à cheval pour mon tragus.

IMG_1058
PAR-FAIT
Au verso, vous trouvez tout les soins à réaliser et que faire et ne pas faire.
IMG_1059

Ce n’est pas pour descendre là où j’ai fait mon anti hélix et mon septum, mais je vais vous montrer la feuille de soin que l’on m’a donnée :
IMG_1060

Rien à voir n’est-ce pas ?
C’est assez dommage puisque le personnel est vraiment sympa comme tout, la perceuse gentille et professionnelle, l’acte en lui-même bien réalisé et le salon est nickel. Malheureusement beaucoup de perceurs ne donne pas de fiche assez détaillée.
En fin de compte, je ne me fie même pas à ces deux fiches, trop vides et peu détaillées. Je me fie à la fiche fournie par Bob. J’aurais aimé connaître le diamètre du fer à cheval de mon septum par exemple.

Il est important de faire le tour des perceurs de votre ville, je suis tombée sur des boutiques miteuses avec des conseils absolument pourris. Je me suis orientée vers Freaky Family car une amie avait développé une infection à son piercing au nombril et leurs conseils ont été top. Elle n’avait pas été percée chez eux hein. Si je n’allais pas là je serais allée chez Carishna qui est aussi une boutique réputée mais aucun avis personnel.
Je ne pouvais pas attendre cet été pour me faire percer par Bob, alors je lui ai fait des infidélités, mais il reste pour moi le top du top, excellent feeling, bon perceur, bonne hygiène du salon, bon conseils, bon suivi et surtout sa super fiche bien détaillée.