J’ai constaté que les billets qui sont les plus lus concernent les soins cheveux, je crois que l’on est toutes à la recherche de la chevelure parfaite et beaucoup commencent à vouloir se tourner vers des composants naturels.

 

Ce billet sera consacré à la coloration végétale pour teindre ses cheveux en brun foncé/noir pour une personne qui a beaucoup de cheveux blancs.

 

Ma mère a beaucoup de cheveux blancs aujourd’hui (je dirais 60-70%), dès ses premiers cheveux blancs elle teignait donc ses cheveux avec des colorations chimiques, elle a le cuir chevelu sensible et ça lui causait quelques démangeaisons, et la couleur ne tenait pas énormément. Au début cela n’était pas vraiment visible mais plus la quantité de cheveux blancs augmentait, moins la coloration faisait effet.

 

Quand je suis passée au henné pour mes cheveux ma mère a voulu faire de même. Le résultat désiré était un brun foncé à noir, sa couleur d’origine.

Elle a fait quelques recherches pour obtenir la couleur voulue mais sur beaucoup de site elle a pu lire qu’il fallait ajouter du henné dans le deuxième temps pour que cela tienne, et erreur ! Elle se retrouvait avec un cuivré, pas pétant mais des reflets vraiment TRES roux. Pas de brun foncé à l’horizon.

 

Je vais donc vous expliquer ce que moi j’ai fait sur elle pour obtenir cette couleur sans chimique (je n’ai pas fait de photo avant, hélas !) :

 
IMG_0749
 

Pour ne plus avoir de cheveux blancs il faut procéder à une coloration en deux temps.

 
Premier temps posé 40mn :
– Henné d’Egypte
– Glycérine végétale
– Eau chaude
 

Le but de ce premier henné et de colorer tous les cheveux blancs en roux. Ne prenez surtout pas peur en voyant votre chevelure rousse, ce procédé est une étape obligatoire pour ne pas avoir de mauvaise surprise. Si vous ne réalisez pas le premier temps, vous risquez de vous retrouver avec des cheveux bleutés à la place de blancs.

 
Deuxième temps posé 2h30 :
– Indigo (noirçit)
– Amla (fonce)
– Katam (donne du brun)
– Sidr (fixe l’indigo, apaise les maladies du cuir chevelu)
– Glycérine végétale (hydrate)
– Miel (hydrate)
– HE Bay Saint Thomas (stimule la pousse)
– Squalane (nourrit)
– Phytoliss (hydrate et lisse)
– Après shampoing
– Eau chaude
 
Ici l’indigo représentait plus de 50%.
 

Comme vous pouvez le constater, avec cette recette les cheveux de ma mère ont bien foncé. Ses cheveux blancs sont couverts et il n’y a plus de roux. La couleur qu’elle a obtenu n’est pas noire, il y a des reflets marronés. Pour avoir un noir vraiment noir, je pense qu’il faudrait éliminer le katam, mais n’ayant pas essayé je ne peux pas vous dire.

 

Une fois la coloration faite, je vous conseille, lors de votre prochain shampoing de le réaliser au Sidr ce qui va permettre de fixer l’indigo. Les autres shampooings pourront être faits avec votre shampooing habituel.

 
 
Rejoignez ma page facebook !